La spiritualité du soufisme peut-elle tamponner le discours islamiste ? (Module 2)

Bastogne (locaux CTAC : Rue de l’Arbre, 6)
Grégory Vandamme
Chercheur-doctorant FNRS /UCLouvain

Description :

Le soufisme hier et aujourd’hui – Histoire et principes :

Le « soufisme » a souvent été qualifié de mouvance « mystique » ou de dimension « ésotérique » de l’islam. Il est depuis longtemps une source de fascination pour les intellectuels et les artistes d’occident, tant sa spiritualité et sa pensée semblent s’ancrer dans une vision universelle et profondément humaine de la religion. D’autre part, le soufisme a été victime d’attaques parfois extrêmement violentes depuis l’émergence de l’islamisme moderne, de la part de ceux qui prétendent défendre une version pure et authentique de la religion musulmane.

Soufisme et islamisme – Enjeux et tensions :

Afin de comprendre les raisons de cet antagonisme, et de mettre en lumière la potentielle utilité de la tradition spirituelle soufie pour déconstruire l’idéologie islamiste violente, nous tenterons de répondre à plusieurs questions fondamentales : Quelle place le soufisme occupe-t-il précisément dans l’histoire de l’islam ? Ses principes, ses méthodes, et son interprétation du Coran et de la norme religieuse sont-ils fondamentalement marginaux ou reflètent-ils au contraire l’orthodoxie qui s’est construite à travers les siècles ? Quel rôle le soufisme joue-t-il dans les bouleversements contemporains que traverse l’islam ?

Cette formation s’inscrit dans un cycle de quatre journées proposées dans le cadre du Projet CSIL-R de Bastogne. Elles visent une compréhension globale du radicalisme par une mise en perspective de ses multiples composantes. Via différentes approches, ce cycle permettra d’enrichir les échanges et d’éveiller les réflexions mais aussi d’éviter les biais cognitifs qui altèrent bien souvent les débats quand il s’agit d’aborder cette thématique.