Des jeunes en marge des mondes

En visioconférence sur Zoom
Xavier Briké
Anthropologue, chercheur au laboratoire d’anthropologie prospective de l’Université catholique de Louvain (LAAP-UCL). Coordinateur du Certificat d’Université : Santé mentale en contexte social, précarité et multidisciplinarité (SSM Le Méridien-UCL). Maître assistant à la Haute École sociale Helha-Cardijn de Louvain-la-Neuve (Belgique)
Justine Masseaux
Membre du laboratoire d’anthropologie prospective de l’Université catholique de Louvain (LAAP-UCL) et formatrice au Certificat d’Université : Santé mentale en contexte social, précarité et multidisciplinarité (SSM Le Méridien-UCL)

:

Alain Grignard

Description :

Au cours des dix dernières années, les « catégorisations » des jeunes se succèdent dans les discours politiques et institutionnels, parfois médiatiques : mineurs étrangers non accompagnés, jeunes en errance, jeunes incasables, NEETS, comme autant de publics nécessitant une attention publique particulière.

Si les pratiques du travail social et de l’accompagnement éducatif permettent de témoigner de leurs réalités polysémiques, comme de leurs souffrances invisibles, aujourd’hui, nombre d’entre eux sont très affectés par la crise sanitaire. Ils se voient privés d’aide sociale associative, de leurs réseaux informels proches. Quantité de structures d’aide ont en effet vu leurs effectifs professionnels et bénévoles réduits ou interrompus alors qu’elles constituaient un rempart obligé pour déjouer la grande pauvreté et à l’isolement.

Les deux chercheurs nous proposent, à partir de différentes enquêtes qu’ils mènent depuis plusieurs années, un regard sur la condition de ces jeunes qui peinent à faire valoir leurs droits fondamentaux. Ils nous relatent les liens rompus entre les plus précarisés d’entre eux et leurs familles, comme avec les professionnels de l’aide sociale. Un écart criant avec les mondes des adultes.