Les rapports de genre au cœur de l’Islam

Bastogne (CTAC - Rue de l’Arbre, 6)
Ghalia Djelloul
Sociologue, chercheuse associée au Centre interdisciplinaire d’étude de l’islam dans le monde contemporain (UCL) et Secrétaire générale de BePax
Cette formation s'inscrit dans le cadre du projet CSIL-R de Bastogne

Description :

À partir d’une approche féministe, la formatrice entend apporter une lecture transversale de la reconfiguration du champ du pouvoir dans les sociétés majoritairement musulmanes du nord de l’Afrique. En effet, les rapports de genre donnent à voir les différentes mutations qu’ont connues ces sociétés durant le siècle passé et la manière dont les États postcoloniaux ont configuré le lien politique à partir du lien religieux. Les droits des femmes se muent en véritable variable d’ajustement autoritaire (entre nationalistes et conservateurs d’une part, régimes autoritaires et communauté internationale d’autre part), tandis que les réalités des femmes sont invisibilisées sous la figure mythique de « la femme musulmane ». Après une introduction générale, Ghalia présentera sa recherche doctorale relative au cas de l’Algérie et adopte une lecture spatiale pour comprendre les places réservées aux femmes (centrales dans l’espace domestique, marginales dans l’espace public), les techniques violentes déployées pour les inciter à y rester, ainsi que les stratégies de résistance que les actrices sociales mettent en place pour s’approprier le champ des possibles. Grâce à l’étude du mouvement des corps féminins à travers les espaces, la formatrice analysera les enjeux politiques, idéologiques et sociaux que soulèvent leur encadrement et le maintien d’un ordre patriarcal par un continuum de violence. Cette journée permettra de complexifier le regard porté sur la situation des femmes perçues avant tout à travers un paradigme religieux (« les femmes musulmanes ») en reliant les différents facteurs qui configurent leurs réalités (individualisation et sécularisation, évolution des modèles matrimoniaux et familiaux, changements économiques, urbanisation, impact des nouvelles technologies de communication, etc.).

Toutes les mesures d’hygiène et de sécurité seront mises en place afin de garantir un cadre sûr pour tout le monde.